Quelle stratégie thérapeutique ?

Publié le 31/03/2017

La chirurgie d’exérèse demeure le traitement de première intention. La chimiothérapie standard pour les stades avancés repose selon la HAS sur l’association de sels de platine à un taxane, voire à un anti-VEGF (bevacizumab). Un traitement d’entretien par anti-VEGF seul est administré lorsqu’il a été introduit en première ligne. En cas de rechute sensible au platine, un nouveau protocole associe au sel de platine la gemcitabine ou la doxorubicine liposomale pégylée. Si le bevacizumab n’a pas été prescrit en première ligne, il peut être administré avec cette nouvelle association.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte