RCFR 2017, l'expertise dans tous ses états

A quoi servent les réunions de concertation pluridisciplinaire moléculaires

Publié le 09/11/2017
Pour sa dixième édition, les Rencontres de la cancérologie française (RCFR) ont développé leur programme autour de l’expertise. L’oncologie depuis le lancement du premier plan cancer décline toutes les formes d’expertise, y compris les plus pointues. Les RCP moléculaires ou les structures dédiées aux essais précoces illustrent cette accélération de l’innovation. Démonstration.
visuel Cadranel

visuel Cadranel

En premier lieu, concernant l’appellation de RCP moléculaires, on doit en souligner l’extrême hétérogénéité. Dans certains centres, dès lors qu’une anomalie moléculaire a été décelée, le malade est présenté à une RCP moléculaire, là où pour la plupart des centres ce type de dossier peut faire l’objet d’une simple RCP, dès lors que cette situation entre dans le cadre d’une AMM accordée pour une anomalie moléculaire particulière.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.