Brève

Rapport France Biotech, les États-Unis creusent l'écart avec l'Europe

Par
Publié le 11/02/2021
biotech

biotech
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Comment va la biotech française ? En dépit de l'échec dans les vaccins contre le Sars CoV-2, elle retrouve la santé en ce début d'année. Pour autant, la filière est loin d'avoir brillé face son homologue allemande auréolée par les succès de BioNtech et Curevac. D'ailleurs selon le cabinet EY, l'année 2020 dans l'Hexagone a manqué d'opérations significatives. Et les start-up se sont davantage financées par la dette (836 millions d'euros, +140 % versus 2019) que par le recours aux marchés financiers (475 millions). Surtout les États-Unis creusent l'écart avec l'Europe en matière de levée de fonds. Elle a bondi à 39,1 milliards d'euros en 2020 avec une croissance de 15 % par rapport à l'année 2019. Mais de l'autre côté de l'Atlantique, le montant s'est élevé à 30,9 milliards alors que de ce côté-ci il a légèrement fléchi à 8,2 milliards au lieu de 8,4 milliards l'année précédente. En dépit de ces contre-performances, France Biotech dans son bilan annuel affiche un franc optimisme. En matière d'emplois, la prévision dans un ciel nuageux est bleu horizon. Alors que la filière HealthTech représente 50 000 emplois directs et indirects, d'ici à 2030 elle devrait générer 130 000 emplois supplémentaires. Le phénomène devrait être initié dès cette année. 84 % des entreprises comptent recruter en 2021, principalement en R&D. Enfin si le handicap français lié au manque de financement du risque persiste, la recherche excelle avec plus de 35 000 brevets déposés par les HeathTechs. On n'attend plus que la réussite incontestable d'une biotech française qui éclairera tout l'écosystème.      


Source : decision-sante.com