Brève

Réduire de 60 000 cas le nombre de cancers évitables

Par
Publié le 26/11/2020
RCFR

RCFR
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

« A la différence des trois plans cancers précédents, c'est la première fois que nous affichons des objectifs aussi ambitieux », a souligné Norbert Ifrah, président de l'Inca lors de la séance inaugurale des RCFR. La stratégie décennale qui s'est substituée aux plans cancers s'est en effet donné pour objectif de réduire de 60 000 cas le nombre de cancers évitables estimés en France à 160 000. Le dépistage est une autre cible clé avec une augmentation de un million par an de dépistages individuels. Enfin à l'issue des dix ans, les séquelles invalidantes de cancer auront été réduites de moitié. Ces chiffres mis en avant sont extraits des trois grands axes verticaux de cette stratégie à savoir la prévention-dépistage, la lutte contre les séquelles, et les cancers de mauvais pronostics. S'y ajoute un axe transversal, la lutte contre les tumeurs de l'enfant. Comment pour autant transformer ces objectifs en résultats? En matière de recherche sur les cancers de mauvais pronostic «pour inciter les jeunes thésards à s'y consacrer, il faudrait davantage valoriser les travaux déjà réalisés plutôt que dénoncer ce qui reste encore à faire  », suggère Norbert Ifrah. Quant à la lutte contre le tabac, de réels progrès ont été réalisés avec une chute en France de 35% à 28% de Français fumeurs réguliers. En dépit de cette avancée, la France se classe en queue de peloton des pays occidentaux dans ce domaine. En attendant d'engranger de nouveaux résultats, cette stratégie décennale sera soumise au vote au conseil d'administration de l'Inca ce vendredi.


Source : decision-sante.com