Brève

TA basse chez les patients coronariens, danger !

Par
Publié le 01/09/2016
visuel coronaires

visuel coronaires
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Le mieux est l’ennemi du bien, y compris en cardiologie. En témoignent les résultats du registre international CLARIFY mené dans 45 pays. Y sont inclus plus de 32 000 patients coronariens stables traités par ailleurs pour une HTA. Les auteurs ont observé en effet un risque accru d’évènements cardio-vasculaires chez les patients dont la pression artérielle systolique est inférieure à 120 mmHg et la pression artérielle diastolique inférieure à 70 mmHg. Une tension basse donc être évitée chez ces patients.


Source : decision-sante.com