Semaine du Galien

Un état des lieux de la recherche sur le cancer

Par
Publié le 17/12/2021

Crédit photo : cpatu

La France est-elle toujours une terre d'innovation et de recherche ? Les talks scientifiques animés par le Dr Sylvie Le Gac témoignent en tout état de cause de son haut niveau de performance. La recherche en cancérologie, fil rouge de ces entretiens, demeure il est vrai un domaine d'excellence dans l'Hexagone même si des voisins européens la concurrencent fortement, en recherche clinique par exemple comme l'Espagne. En oncologie pédiatrique; place forte historique, la France conserve son leadership. En témoigne le Pr Gilles Vassal avec l'essai de phase précoce AcSé eSmart dédié aux enfants.qui permet de prescrire des traitements sur mesure à partir de la signature moléculaire. Même dans un domaine comme la prévention où la France accuse un réel retard, un programme met en place une approche personnalisée comme l'explique le Dr Suzette Delaloge, directrice du programme INTERCEPTION. D'autres entretiens pointent les nouvelles questions qui ont émergé récemment à partir des innovations thérapeutiques récentes. Peut-on dresser dès à présent un bilan généré à partir de l'immunologie des tumeurs et l'immunothérapie et envisager son avenir avec le Pr Éric Tartour, chef de service d’immunologie biologique, HEGP, Paris. Comment aussi expliquer les résistances à l'immunothérapie dans le cancer du poumon ?  avec le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave-Roussy, Villejuif ou l'actualité des CAR-T cells dans les hémopathies malignes avec le Pr Noël Milpied, chef du service d’hématologie, CHU de Bordeaux. L'oncologie va-t-elle enfin bénéficier du retour d'expérience engrangé par les vaccins à ARN messager dans la lutte contre le Sars CoV-2 avec le Pr Pr Bruno Pitard, directeur de recherche en cancérologie et immunologie, CNRS de Nantes (Loire-Atlantique).

La révolution diagnostique en cours grâce aux biopsies liquides est évoquée par le Pr Antoine Italiano, responsable de l’unité d’Essais Cliniques de Phase Précoce, Institut Bergonié, Bordeaux, et responsable du programme de Médecine de Précision, Gustave Roussy, Villejuif. Enfin la recherche fondamentale est également évoquée grâce à l'entretien mené avec Dr Jean-Pierre de Villartay, chef d’équipe Dynamique du génome et système immunitaire, institut Imagine, Paris autour des défauts de réparation de l’ADN à l'origine des cancers. Bref, dans le cancer, rien ne sera comme avant.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Source : decision-sante.com