Brève

Une immunothérapie efficace dans le cancer de la vessie

Par
Publié le 11/02/2021
cancer

cancer
Crédit photo : SPL/Phanie

Avec la présence de cellules immunitaires au sein de la tumeur, le cancer de la vessie devrait répondre à l'immunothérapie à l'instar du mélanome ou du cancer du poumon. Les premiers essais n'ont pas toutefois été à la hauteur des attentes. La donne change avec  l'AMM accordée en janvier dernier à Bavencio® (Avelumab, alliance  Merck- Pfizer) en traitement d'entretien de première ligne après une chimiothérapie d'induction à base de sels de platine dans une maladie à un stade avancé ou métastatique qui ne doit pas avoir progressé. Les résultats de l'étude JAVELIN bladder 100 menée avec un groupe contrôle témoignent en effet d'un gain significatif avec une diminution du risque de décès de 31%. La survie globale sans progession dans le groupe recevant avelumab + soins de supports s'est élevée à 21,4 mois versus 14,3 mois dans le groupe bénéficiant seulement de soins de supports avec une tolérance acceptable. A la suite de la publication de ces données, les sociétés savantés comme l'ESMO ou l'AFU ont inclus Bavencio® dans leurs recommandations. A ce jour, la durée de traitement ne repose pas sur des critères stricts. Elle se déroule généralement sur une période de 18 à 24 mois. Enfin grâce au dispositif d'ATU et post-ATU, les patients français ont bénéficié très rapidement de ce progrès thérapeutique. Le prix est encore en attente. 

 

 

 


Source : decision-sante.com