Agnès Buzyn : « Le nombre de CHU pratiquant la recherche ne sera pas réduit »

Par
Publié le 26/11/2018
Depuis le malaise hospitalier jusqu’à l’intelligence artificielle en santé, Agnès Buzyn n’élude aucune question. Parmi les annonces, outre le plan cancer éventuellement prolongé, le décret modifiant la liste en sus sera modifié. Pour autant, alors que la colère monte, Agnès Buzyn demande un délai de deux avant que les premiers effets de la réforme soient observés à l’hôpital. Les hospitaliers sont-ils prêts à accorder ce délai ?

Nous nous étions rencontrés il y a un an. Le climat était euphorique dans le sillage de l'élection d'Emmanuel Macron. La situation aujourd'hui est différente. La Pr Agnès Buzyn, professeur d'hématologie, serait-elle parfois tentée par un retour vers la clinique ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.