La PMA, un droit pour toutes les femmes

Par
Publié le 29/06/2017
La PMA serait demain ouverte à toutes les femmes. En revanche le droit à la congélation des ovocytes serait encore limité. Y-a-t-il là un paradoxe ou un savant arbitrage au sein du Comité consultatif national d’éthique ?
visuel PMA

visuel PMA
Crédit photo : BURGER/PHANIE

L’éthique, on le savait, n’est pas une science exacte. Ses conclusions ne sont jamais définitives. Et varient en fonction de l’air du temps, voire du président de la République. Après donc une longue gestation (plus de quatre ans), le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a enfin publié son avis sur la PMA (procréation médicale assistée). Le résultat est pour le moins paradoxal, une réponse positive à l’accès à la PMA pour les couples lesbiens et aux femmes seules et un refus massif à l’autoconservation des ovocytes. Faut-il y déceler un arrangement entre famille au sein du CCNE ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.