Brève

Cancer de la prostate, le PSA réhabilité aux Etats-Unis

Par
Publié le 20/04/2017

En médecine comme en politique, les recommandations ont une durée de vie relative, le temps d’un quinquennat par exemple. Après avoir défendu le principe de l’inutilité du dépistage du cancer de la prostate chez les hommes de 55 à 69 ans, en 2012, des experts américains changent d’avis. Désormais l’U.S Preventive Services Task Forces reconnaît un intérêt au recours du dosage sanguin du PSA pour réduire le risque de mortalité lié à ce cancer. La recommandation a été publiée dans le Jama daté du 18 avril 2017*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte