Brève

"Ces morts n'ont pas été pleurés collectivement"

Par
Publié le 15/04/2021
Covid-19

Covid-19

« La restriction des rites funéraires redouble la souffrance de la perte, essayons de l’amoindrir par une pensée collective. Relier les vivants et les morts serait une façon de rendre hommage aux soignants et aux Français qui ont été touchés par la crise. »

Marie-Frédérique Bacqué, psychologue : « Ces morts n’ont pas été pleurés collectivement », in Le Monde du 15 avril 2021. Elle lance Covideuil, une étude sur la place pour le deuil en période d’épidémie.


Source : decision-sante.com