Attractivité

Conseil national de la refondation, François Braun met ses cartes sur la table

Par
Publié le 06/10/2022
De gauche à droite : Agnès Firmin le Bodo, François Braun lors de l'ouverture du CNR le 3 octobre dernier au Mans.

De gauche à droite : Agnès Firmin le Bodo, François Braun lors de l'ouverture du CNR le 3 octobre dernier au Mans.
Crédit photo : S. Toubon

François Braun réussira-t-il à remotiver les hospitaliers dans le cadre du Conseil national de la refondation ? Dans son discours du 3 octobre d'ouverture du CNR au Mans, Le ministre de la Santé qui ne veut pas être « le ministre du diagnostic mais de l'action » propose dans le cadre de ce vaste chantier de « rééchanter l'hôpital ». Cela commence par les jeunes soignants, « qu'ils aient envie de rejoindre les établissements de santé et que les plus expérimentés aient envie d'y rester ». Plusieurs axes sont indiqués par le ministre.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.