Convention pharmaceutique, des avancées mais pas d’accord

Par
Publié le 28/04/2017
Les négociations autour de la convention pharmaceutique s’annonçaient longues. Elles sont suspendues jusqu’à l’arrivée du prochain gouvernement et vont se prolonger jusqu’en juillet 2017. Premier bilan.

Lors de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle, les syndicats majoritaires de pharmaciens, Uspo et FSPF* ont suspendu les négociations avec les responsables de l’assurance maladie, en attendant la nomination du prochain gouvernement. Ils n’ont pu se mettre d’accord avec les représentants de l’assurance maladie sur la partie économique. Ils ont en revanche obtenu des avancées significatives sur le volet métier dont l’évolution du tiers payant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte