Brève

Covid 19, vacciner les résidents des Ehpad en priorité

Par
Publié le 03/12/2020
Covid-19

Covid-19
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Les personnes âgées résidant en collectivité, soit 750 000 personnes, seront les premiers à être vaccinés, selon la recommandation établie par la Haute Autorité de santé (HAS) qui a défini cinq phrases progressives. Seront également vaccinés les salariés de ces établissements qui présentent comme facteur de risque l'âge (professionnels de plus de 65 ans et/ou avec comorbidités) et ceux exerçant dans les unités de soins de longue durée, soit 90 000 à 100 00 personnes selon les estimations de la HAS. Ces populations ont été priorisées en tenant compte de deux critères principaux, le risque de faire une forme grave de la Covid-19 et celui d'exposition au virus. 

Au  cours de la seconde phase critique, la vaccination sera proposée aux personnes de plus de 75 ans, puis aux personnes de 65 à 74 ans porteurs d'une comorbidité avant les autres Français de 65-74 ans.Les professionnels du secteur de la santé, du médico-social et du transport sanitaire âgés de plus de 50 ans ou présentant une comorbidité bénéficieront également de la vaccination.   

La troisième phase ouvrira la possibilité de vaccination à l'ensemble des personnes de plus de 50 ans ou de moins de 50 ans mais à risque de forme grave du fait de comorbidités. A ce stade, avec l'augmention de stocks de vaccins disponibles, la vaccination sera alors proposée aux professionnels des secteurs indispensables au fonctionnement du pays. La liste en sera fixée par le gouvernement. La HAS suggère à ce stade, le secteur de la sécurité ou celui de l'éducation. 

Au cours de la quatrième phase, les publics concernés par la vaccination seront les publics vulnérables ou précaires (résidents en hôpital psychiatrique, sans domicile fixe, détenus) ainsi que les professionnels « dont l'environnement du travail favorise une infection (contacts réguliers du public, milieu clos) »

Enfin, lors de la cinquième phase, la vaccination de personnes de plus de 18 ans sera alors envisagée. 

Ces recommandations sont susceptibles d'évoluer en cas de nouvelles données.  


Source : decision-sante.com