Brève

Dépistage du cancer du sein : l’Inca sous pression

Par
Publié le 12/04/2018
visuel Inca

visuel Inca
Crédit photo : BURGER/PHANIE

L’information délivrée par l’Institut national du cancer (Inca) sur la question du dépistage du cancer du sein ne serait pas loyale, affirment plusieurs associations dans une lettre ouverte. La communication est même qualifiée de publicitaire. Elle exagère les bénéfices du dépistage. Et minimiserait les inconvénients. L’affirmation repose sur l’analyse d’un livret et d’un site produit par l’Institut. Les données présentées ne seraient pas conformes aux recommandations émises lors de la concertation citoyenne sur ce thème en 2016. A la différence de la France, le Royaume-Uni délivrerait des informations plus nuancées notamment sur la question du surdiagnostic. Les premiers signataires ont été rejoints par le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNMG) qui s’étonne de la non-remise en question du dépistage du cancer du sein par mammographie. A ce jour, l’Inca n’a pas répondu à ses détracteurs.


Source : decision-sante.com