Des conflits avec les ARS

Publié le 12/09/2017

Les décisions des ARS peuvent déboucher parfois sur des conflits durs. C’est le cas à l’hôpital local de Lamarche dans les Vosges. Le directeur général de l’ARS Grand-Est a décidé en août une mise sous administration provisoire de l’établissement, motivée notamment par un plan de redressement que l’ARS n’estime « ni réaliste ni sincère ». Une décision que le directeur de l’hôpital juge infondée et qu’il refuse, allant jusqu’à faire une grève de la faim, après un échange de nombreux courriers avec le DG de l’ARS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte