Des présidents de CME oubliés

Publié le 12/09/2017

« Le président de CME reçoit rarement directement des courriers de l’ARS. Très souvent, les informations et les invitations aux réunions passent par le directeur d’établissement. Nous n’avons pas toujours le sentiment d’être un véritable interlocuteur, constate Thierry Godeau, président de la Conférence des présidents de CME des CH. J’espère que ces pratiques sont dues à une méconnaissance du fonctionnement des établissements. Car le binôme directeur-président de CME est un rouage essentiel de l’hôpital.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte