Entretien avec Guy Vallancien : "Le Chu est mort, vive le GMU"

Par
Publié le 26/11/2018
Guy Vallancien

Guy Vallancien
Crédit photo : GARO/PHANIE

Soixante ans plus tard, faudrait-il une nouvelle réforme pour les CHU ?

Le CHU doit sortir de ses murs. Il devrait se libérer de la forteresse au sein de laquelle il est enfermé. Il lui faut s’ouvrir à la fois sur la ville et nouer des relations plus étroites avec les maisons de santé qui se développent rapidement et avec les industries de santé en lien avec les équipes académiques. Nous sommes loin de cette dynamique.

 

Les CHU doivent-ils assumer une fonction de soins de proximité ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.