Faut-il supprimer le dépistage organisé du cancer du sein ?

Publié le 12/12/2016
Un rapport commandé par Marisol Touraine souligne les zones d’ombre du dépistage organisé du cancer du sein. Et propose deux scenarios. Présentation.
visuel dépistage sein

visuel dépistage sein
Crédit photo : GARO/PHANIE

Un verbe décapant, les agences de santé de l’Etat guère épargnées, des propositions iconoclastes, le rapport du comité d’orientation sur l’amélioration du dépistage du cancer du sein, commandé par Marisol Touraine, ne pratique pas la langue de bois. D’entrée de jeu, les auteurs mettent en avant la controverse qui agite les milieux scientifiques. Quel est son bénéfice réel sur la réduction de la mortalité liée au cancer du sein ? Quelle est son incidence sur le dépistage sur les surdiagnostics et les surtraitements ? A la lecture, les réponses ne sont pas simples.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte