GHT, un quart des directeurs d’hôpitaux quitteraient leurs fonctions

Publié le 19/05/2016

Crédit photo : GARO/PHANIE

Les directeurs d’hôpitaux se sentiraient-ils floués par la prochaine réforme des GHT ? À la date du 1er juillet en effet, l’ensemble des périmètres des groupements hospitaliers de territoires seront dessinés et arrêtés définitivement par les agences régionales de santé. 25 % des directeurs craignent de perdre en intérêt professionnel, selon une étude menée par Ifop demandée par le SMPS sur la perception des GHT par les directeurs, ingénieurs et cadres de l’hôpital. Ils envisageraient même de quitter leurs fonctions.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.