Billet

Hôpital, union sacrée ?

Par
Publié le 09/12/2021

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Au secours, j'ai perdu ma boussole ! Y a-t-il quelqu'un pour m'indiquer la différence entre la gauche et la droite pour sauver l'hôpital ? André Grimaldi, à l'origine du mouvement de défense de l'hôpital public aurait réussi à infiltrer le Figaro. Dans sa chronique diffusée sur France Inter le 8 décembre Alexandre Devecchio, rédacteur en chef adjoint du quotidien, responsable des pages débats, adopte un discours de gauche que ne désavouerait pas Jean-Luc Mélenchon. On « a mis à genoux le système de santé », « c'est le fruit d'une politique budgétaire à la petite semaine menée par les majorités successives depuis deux décennies, ces énarques prétendant restructurer, optimiser, moderniser n'ont fait que désorganiser, démanteler, bureaucratiser ». Sur l'hôpital, le consensus se moque des clivages habituels avec une gauche débordée sur sa droite. Faut-il s'en féliciter ou serait-ce déjà trop tard ? Dans un texte publié par la Fondation Jean-Jaures, Frédéric Worms lorsqu'il évoque la fatigue des soignants pointe non plus la colère mais la défection. C'est souvent en silence que l'on quitte l'hôpital. Comment réparer ces vivants qui soignent ? Sûrement pas par des mots.... 

 

 


Source : decision-sante.com