Industrie pharma, un PLFSS 2017 qui ne passe pas

Par
Publié le 06/10/2016
Le PLFSS 2017 est jugé par le Leem inadapté à la réalité du secteur pharmaceutique. Outre l’effort demandé une nouvelle fois à l’industrie pharma, il soulève la question de l’accessibilité à tous de l’innovation. Explications.
visuel Industrie pharma

visuel Industrie pharma
Crédit photo : GARO/PHANIE

L’industrie pharmaceutique est-elle encore un secteur d’avenir en France ? le Leem à l’occasion de l’examen du PFLSS en conseil des ministres tire la sonnette d’alarme. Le nombre d’emplois perdus en 2016 loin de ralentir grimpe encore. Depuis le début de l’année, 1 953 postes ont été supprimés. On a en recensé 1 560 pour l’année 2015. Après les fonctions commerciales, le secteur de la production est désormais concerné. Entre 2010 et 2013, les investissements industriels ont chuté de 4,5 %.

France, le seul pays européen à la croissance nulle

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.