Insuffisance rénale, les patients diplômés sont davantage greffés

Publié le 09/06/2016

L’insuffisance rénale n’est pas une pathologie comme les autres. « Contrairement à beaucoup d’autres pathologies, le traitement le moins coûteux est aussi le plus efficace et réciproquement. Ce ne sont pas les plus riches qui coûtent le plus cher au système de santé, mais les plus pauvres qui restent moins bien soignés », écrivent les auteurs d’une étude* sur les inégalités d’accès à la greffe du rein. En effet, les patients les moins diplômés sont plus longtemps suivis en dialyse dans des centres.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.