Hospitalisation privée

La FHP monte le ton à l'approche de la campagne tarifaire

Par
Publié le 16/02/2023
Lamiine Gharbi

Lamiine Gharbi
Crédit photo : Mario Sinistaj

Après l'industrie pharma, c'est au tour de la FHP d'exprimer sa colère. Pour l'instant, Lamine Gharbi a recours à l'euphémisme. « La période est désagréable », lâche le président de la FHP (Fédération de l'hospitalisation privée) lors d'une conférence de presse le 14 février. Mais le ton peu à peu monte. Révélant que la FHP a appris par la presse l'octroi de 600 millions d'euros supplémentaires réservés aux seuls établissements publics et à leurs agents, Lamine Gharbi reconnaît : l'annonce « nous a choqués ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.