Brève

La maternité de Dinan va fermer ses portes à cause du manque de gynécologues-obstétriciens

Par
Publié le 22/10/2020
maternité

maternité
Crédit photo : GARO/PHANIE

Le 15 novembre, les accouchements de la maternité de Dinan ne seront plus pratiqués en raison d'une pénurie de gynécologues-obstétriciens, indique Le Quotidien du médecin dans son journal du 21 octobre dernier, qui fait état d'un courrier aux professionnels de santé concernés par cette fermeture.

« Compte tenu de l’absence de candidatures structurelles de gynécologues-obstétriciens pour maintenir une permanence des soins appuyée sur des praticiens hospitaliers, les femmes enceintes suivies par le CH de Dinan ne pourront plus accoucher sur ce site », déclare la direction dans sa lettre.

Les accouchements « avec l'accord des parturientes » seront désormais regroupés à Saint-Malo, à une trentaine de kilomètres, dans le cadre d'une maternité Rance-Emeraude, « sans remettre en cause le suivi prénatal et postnatal des parturientes sur Dinan ». De même, la chirurgie gynécologique est « maintenue, voire développée, sur un mode ambulatoire » à Dinan, avec le concours des chirurgiens gynécologues et des anesthésistes du territoire.

Un centre périnatal de proximité (CPP, avec des consultations physiologiques) et un centre de l’enfant, de l’adolescent et de la famille seront par ailleurs mis en place sur le site dinanais, précise le courrier. Ce projet sera financé par l’ARS Bretagne.

Environ 650 naissances ont eu lieu à Dinan en 2018. A noter, dans cet établissement, les accouchements avaient déjà été suspendus en raison du manque de médecins anesthésistes.


Source : decision-sante.com