Brève

L’AP-HP accélère le diagnostic rapide du cancer

Par
Publié le 15/09/2016
visuel Tenon

visuel Tenon
Crédit photo : GARO/PHANIE

Désormais, tous les patients ayant une image suspecte de cancer à la radiographie ou au scanner sont vus en consultation d’onco-pneumologie en moins de sept jours. Quelques jours après, les examens complémentaires sont réalisés en hôpital de jour.

Une consultation dédiée

Une consultation « images suspectes-cancer du poumon » facilitera l’accès au diagnostic. Tous les patients adressés par leur médecin via un numéro de téléphone ou un mail unique sont vus en consultation par des spécialistes. Deux plages horaires leur sont réservées.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.