Brève

Les grandes espérances

Par
Publié le 25/05/2020
Covid-19

Covid-19
Crédit photo : GARO/PHANIE

Est-ce enfin LA réforme ? Le vertige de la page blanche saisit tous les acteurs en ce premier jour du Ségur de la santé. La Covid-19 aura-t-elle le même impact que les accords de Grenelle signés en pleine crise de mai 1968 ? Symbole ou coïncidence, ils ont été ouverts un 25 mai et ont été conclus en trois jours. Olivier Véran a préféré pour le Ségur de la santé se donner davantage de temps jusqu'à mi-juillet. À ce stade, un point paraît acquis, à savoir la revalorisation des salaires des infirmières et aides-soignantes afin de le hisser au niveau moyen des pays de l'OCDE. Pour le reste, le champ des possibles est ouvert avec notamment la question d'une gouvernance davantage médicalisée ou le frein enfin embrayé contre la bureaucratie galopante. Demeure une inconnue, quelle est la véritable ambition de ce Ségur ? Éteindre le feu en accordant des augmentations ou procéder à une réforme de fond en saisissant le moment pour s'élever au-delà des corporatismes ? Faut-il ériger la Sécurité sociale comme le vrai patron de la santé en France par exemple au détriment du ministère ? Où mettre le curseur en matière de régionalisation ? Tout a déjà été écrit. L'occasion est historique. Nous n'aurions jamais imaginé que le Sars-CoV- 2, en dépit des drames humains allait aussi ouvrir le temps des grandes espérances. 


Source : decision-sante.com