Les vaccins obligatoires remis en cause

Publié le 14/01/2016

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

La remise en cause de l’obligation de vacciner sera donc le débat sanitaire de l’année. La France est en effet le seul pays au monde où coexistent les vaccins obligatoires et les vaccins recommandés. D’où une moindre lisibilité du système. Pour les Français, un vaccin non obligatoire ne doit pas être foncièrement utile. Pour autant une remise en cause immédiate de cette ligne de partage risque d’entraîner une chute drastique du taux de vaccination. D’où ce long travail pédagogique qui sera conduit sur une année.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.