Les « victimes collatérales »

Publié le 13/05/2016
La constitution des GHT est une révolution pour l’hôpital public. Mais pas seulement. C’est aussi un big bang pour l’ensemble des acteurs qui gravitent autour ou face à eux.

Les plus inquiets sont bien entendu les centrales d’achat, les GHT atteignant souvent une taille leur permettant de le devenir eux-mêmes. L’accélération des mutualisations oblige aussi l’ensemble des fournisseurs à revoir d’urgence leur stratégie. Les plus « gros » voient dans la réduction du nombre d’interlocuteurs l’opportunité de réduire leur coût de commercialisation. En revanche, les procédures d’achat vont nécessiter d’élever le niveau de leurs commerciaux qui vont être de plus en plus confrontés à de véritables acheteurs professionnels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte