Brève

Grèce, un ex-ministre de la Santé soupçonné de corruption

Par
Publié le 08/02/2018
visuel Novartis corruption

visuel Novartis corruption
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Un scandale éclabousse la classe politique grecque. Seraient impliqués deux  ex-Premiers ministres et huit ex-ministres dont Dimitris Avramopoulos, actuel commissaire européen à la migration et ancien ministre de la Santé de 2006 à 2009. Ils auraient reçu des pots-de-vin par le laboratoire Novartis qui les aurait aussi versés à des fonctionnaires de la santé et des médecins. Le dossier va être transmis au Parlement grec, seul habilité à enquêter sur d'ex-membres du Gouvernement. En parallèle et en collaboration avec le parquet grec, une autre enquête est menée par les autorités américaines. De son côté, le laboratoire entend coopérer sur ce dossier. Quant au ministre de la Justice, Stavros Kontonis, il a insisté sur l'ampleur de l'affaire qui « a des aspects économiques autant qu'éthiques ainsi qu'une dimension internationale ». Les dépenses de médicaments en Grèce auraient été doublées par rapport au panier moyen de dépenses européennes.


Source : decision-sante.com