Les Suisses émigrent... en France

Publié le 04/06/2015
Bâle ne serait donc pas l’incubateur idéal pour start-up promis à un bel avenir dans le secteur de la santé. Myopowers créé en Suisse a décidé en toute légalité de franchir la frontière pour s'installer à Saint-Louis en Alsace. L'écosystème serait plus accueillant de ce côté-ci de la frontière. Ce nouveau départ s’accompagne d'un tour de table de 4,5 millions d’euros injectés par les investisseurs historiques, Truffle capital, Novartis Venture Fund et Gran Plasa. Quant aux bonnes fées françaises, BPI France et la région Alsace, leur cadeau de bienvenue s’élève à un million d’euros. Ce tapis rouge glissé sous les pieds de Myopowers doit contribuer à la mise au point d’un sphincter urinaire conçu pour traiter l’incontinence urinaire sévère. Les traitements pharmacologiques apportent une réponse partielle à un problème qui frappe en majorité les femmes. D’où la forte attente pour une prise en charge efficace. Une grande étude animale devrait être prochainement lancée avant une première implantation chez l’homme programmée en 2017.

Source : decision-sante.com