L’existence des ARS n’est pas remise en cause

Publié le 12/09/2017

En fait, personne ne remet en cause leur existence. « La CFDT a toujours défendu l’idée de la création de ces ARS pour être au plus près du terrain et de l’offre de soins », déclare Anne Meunier, secrétaire générale du Syncass-CFDT (Syndicat des directeurs, cadres, médecins, chirurgiens-dentistes et pharmaciens des établissements sanitaires et sociaux publics et privés). « Nous sommes favorables à l’existence d’ARS fortes, recentrées autour de leurs missions régaliennes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte