Brève

Médicaments contrefaits, le cerveau d'un trafic international condamné à cinq ans de prison

Par
Publié le 06/04/2017
visuel contrefaçon

visuel contrefaçon
Crédit photo : GARO/PHANIE

Mercredi 5 avril, Arnaud Bellavoine, a été condamné à cinq ans de prison par le tribunal correctionnel de Marseille pour avoir été l'organisateur d'un vaste réseau d'importation de médicaments contrefaits et fabriqués en Chine. Gérant de la société Multiscope, installé sur l'Ile Maurice, il avait été arrêté en octobre 2012 en Espagne. Il faisait fabriquer des faux Plavix et Zyprexa (médicaments développés par le laboratoire Sanofi pour prévenir les AVC et les infarctus) par l'intermédiaire d'une usine d'Etat chinoise située à Tianjan.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.