Brève

Arrêt maladie de courte durée, le télétravail comme remède ?

Par
Publié le 15/11/2018
arrêt de travail

arrêt de travail
Crédit photo : BURGER/PHANIE

La mission lancée fin septembre par le Premier ministre Edouard Philippe pour freiner la hausse des arrêts maladie a proposé le télétravail comme solution à l'arrêt de travail court. Plus concrètement, le médecin prescripteur pourrait cocher cette nouvelle case sur l'avis d'arrêt de travail. Cette alternative pourrait être utilisée également dans le cadre de certains arrêts longs si « les pathologies sont compatibles avec la poursuite de l'activité ». L'objectif est pour le Premier ministre sur RTL mardi 13 novembre de « reprendre progressivement le travail notamment par le télétravail ». Les économies pourraient également passer par une simplification des calculs, les indemnités pour les arrêts courts étant chiffrés au cas par cas. En effet, la gestion des arrêts inférieurs à 30 jours représentent les trois quarts des arrêts, mais seulement 18 % des dépenses (chiffres Cnam). Autre piste proposée, la convergence du délai de carence entre secteurs public (un jour) et privé (trois jours). Les rapporteurs proposent soit un « délai de deux à trois jours pour tous, soit la suppression pure et simple de cette période tampon avant le versement des indemnités journalières ». Par souci d'équité, alors que neuf millions de salariés sont toujours exclus de ce dispositif de complément de rémunération versé par de nombreuses entreprises, ils suggèrent de le rendre plus universel.


Source : decision-sante.com