Hôpital Necker, l’ensemble de la classe politique indigné des attaques des casseurs

Publié le 16/06/2016

Manuel Valls et Marisol Touraine se sont rendus à tour de rôle à l’hôpital Necker pour constater les dégâts provoqués par les casseurs lors de la manifestation du mardi 14 juin. Près de la station de métro Duroc, des baies vitrées du ministère des Outre-Mer et de l’Hôpital Necker ont été brisées. L’Assistance publique - Hôpitaux de Paris a annoncé son intention de porter plainte. C’est aussi dans cet établissement qu'a été accueilli l’enfant de 3 ans du couple de policiers assassinés au nom de l’organisation État islamique le lundi 13 juin dernier dans la nuit.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.