Hospitalisation à domicile, peut (encore) mieux faire

Publié le 21/01/2016

Crédit photo : BURGER/PHANIE

D’après un rapport de la Cour des comptes publié mercredi 20 janvier, l’hospitalisation à domicile ne progresse pas encore suffisamment. Sa progression est restée très nettement en deça des objectifs fixés par les pouvoirs publics fin 2013, avec des disparités géographiques toujours importantes et persistantes. Après avoir progressé de 7,7 % en 2012 par rapport à 2011, le rythme de progression du nombre de journées a ralenti, passant de +4,7 % en 2013 à +1,9 % en 2014, soit 4 403 464 journées réalisées pour la prise en charge de 106 082 patients.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.