Les ordonnances des praticiens hospitaliers mises en examen

Par
Publié le 22/09/2016
La Cour des comptes préconise un suivi individualisé des ordonnances rédigées par les praticiens hospitaliers. Et appelle à un engagement des directeurs d’hôpital pour limiter l’envol des dépenses des médicaments hospitaliers. Décryptage.
visuel PH

visuel PH
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Les ordonnances des praticiens hospitaliers sont des big datas qui font l’objet de toutes les convoitises. Elles sont également sous surveillance. Après l’assurance maladie qui développe les moyens de contrôle, c’est au tour de la Cour des comptes dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale d’inciter à davantage responsabiliser les médecins hospitaliers.

Hausse des dépenses de médicaments de 32 % en sept ans

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.