Putain… deux ans

Publié le 18/06/2015
Est-ce la torpeur de l’été ou l’annonce du prochain tour de France, le monde de la santé est en roue libre. Comment rebondir pour les opposants à la loi de santé depuis le vote à l’Assemblée nationale ? Certains semblent jouer (la course) contre la montre, attendre sagement 2017 et l’alternance politique. Quelle stratégie adopter à l’hôpital alors que le rapport de Jacky Le Men sur l’attractivité à l’hôpital paraît ensablé ? Le contexte économique contraint, doux euphémisme, n’incite pas à de nouvelles dépenses. Seul Martin Hirsch est encore vent debout. Mais  après l’ascension difficile des premières côtes, l’heure serait plutôt au rétropédalage.

Avec le quinquennat, le temps du politique, il est vrai, s’est encore raccourci. Dans les deux dernières années, on cultive plutôt le consensuel, le politiquement correct et surtout pas les débats clivants. Certes, les bisbilles entre syndicats et organisations professionnelles ne manqueront pas d’alimenter les gazettes. La tentation serait alors de s’ennuyer. Mais le risque est alors comme nous l’apprend l’histoire, l’éruption imprévisible. A la torpeur succède parfois le coup de tonnerre.
 

Source : decision-sante.com