Rémunération des pharmaciens, comment améliorer les relations ville-hôpital

Publié le 21/01/2016

Crédit photo : BURGER/PHANIE

Avec la signature le 22 décembre dernier des avenants de la Rosp*, Nicolas Revel, directeur de la Cnam depuis fin 2014, est parvenu à atteindre son objectif, à savoir diversifier (encore plus qu’avant) la rémunération des pharmaciens, afin de faire face aux baisses des prix des médicaments, qui les impactent directement. Surtout une nouvelle Rosp est créée concernant la pertinence des prescriptions hospitalières délivrées en ville. Chaque pharmacien d’officine qui transmet dorénavant le numéro RPPS des prescripteurs hospitaliers se verra attribuer des points supplémentaires.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.