Brève

Syndicats en action

Par
Publié le 08/09/2016
Visuel Grève

Visuel Grève
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

« La com, cela suffit. Il nous faut des actes. », Max-André Doppia, le président de l’Intersyndicale Avenir Hospitalier est en colère.  Et s’inscrit donc dans le mouvement lancé par le SNPHAR-e avec un préavis de grève dans les hôpitaux publics le 26 septembre prochain. Des mesures renforçant l’attractivité devaient être annoncées pendant l’été. Cela n’a pas été le cas. « Nous avons joué le jeu de la négociation pendant quatre ans. Le gouvernement n’a pas perdu son temps… Il en a gagné avec l’absence de réponses à nos revendications.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.