Brève

Pr David Khayat, retraité... chez Philip Morris

Par
Publié le 15/04/2021
tabac

tabac
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

David Khayat, fondateur de l'Institut national du cancer, a depuis longtemps abandonné la volonté d'intervenir sur les débats scientifiques autour du cancer. Au lieu de donner son avis sur la pertinence de la nouvelle stratégie décennale qui se substitue aux plans cancers, le successeur du Pr Claude Jacquillat à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière défend désormais le bien vivre. Et houspille les ayatollahs de la santé publique, pourfendeurs du moindre écart en matière de régime alimentaire. Fallait-il pour autant se ranger comme consultant derrière la bannière du fabricant de cigarettes Philip Morris, comme le révèle une enquête du journal le Monde ? Y avait-il urgence à défendre l'intérêt de la cigarette à base de tabac chauffé développé par le producteur de Marlboro ? Une cigarette dénuée de risque, selon bien sûr le fabricant dont on connaît les tactiques pseudoscientifiques qui ont ralenti pendant des années toute tentative de réduire la consommation de tabac ? Pourquoi est-il si difficile de se taire lorsque l'on n'a manifestement plus grand-chose à dire ?


Source : decision-sante.com