Brève

Projets médicaux, work in Progress

Par
Publié le 23/03/2017
La réflexion sur les projets médicaux est la clé de la réussite de la recomposition hospitalière. Enjeux posés aux professionnels de santé*.
visuel PMP

visuel PMP
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Les coopérations « ne s’inventent pas ». C’est à dire qu’elles se bâtissent sur des réalités médicales. En d’autres termes, avec la loi Touraine, il faut réussir les projets médicaux partagés (PMP). D’après le décret du 27 avril 2016, relatif aux regroupements hospitaliers, le PMP constitue le premier volet de la convention constitutive des GHT. Il est élaboré pour une durée de cinq ans et introduit des objectifs médicaux et l’organisation d’offre de soins graduées. Le PMP est donc « bâti sur un diagnostic partagé ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.