Billet

Qui serait l’équivalent de Pap Ndiaye pour la santé ?

Par
Publié le 02/06/2022

Crédit photo : AFP

L’influence des mandarins dans les lieux de pouvoir a longtemps été considérable. Aujourd’hui les médecins ont quasiment disparu de tous les organigrammes où se décident les politiques de santé. Le début de ce second quinquennat d’Emmanuel Macron accélère le processus déjà dressé lors des cinq dernières années. Après le départ d’Olivier Véran du ministère de la Santé, dernier médecin à la tête de ce ministère, c’est l’excellent Cédric Arcos, qui a été nommé conseiller santé auprès de la Première ministre après avoir été Directeur Général adjoint du conseil Régional d’Île-de-France.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.