Brève

Samu de Strasbourg, la faute

Par
Publié le 09/05/2018
Samu

Samu
Crédit photo : BURGER/PHANIE

L’intelligence artificielle aurait-elle mieux fait que les opératrices du Samu du CHU de Strasbourg qui ont pour le moins manqué d’empathie ? Est-ce seulement un manque de moyens qui explique le drame selon l’explication de l’Amuf qui a demandé sur le champ un rendez-vous avec Agnès Buzyn ? Alors que l’on est en détresse vitale, en France un 27 décembre, le Samu peut vous envoyer balader sans remord, et avec une absence totale d’humanité. Cette situation extrême est-elle vraiment unique ? Le respect d’un protocole est-il la garantie ultime contre tout dérapage ? L’écoute pourtant ne s’apprend pas toujours en dix leçons, surtout lorsque la vie ne tient qu’à un fil. En attendant, le silence pour une fois s’impose pour éviter toute récupération.


Source : decision-sante.com