Brève

23,7 % des étudiants et jeunes médecins ont des idées suicidaires

Par
Publié le 15/06/2017
visuel santé au travail

visuel santé au travail
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

C'est la première fois qu'une étude s'intéresse à la santé mentale des jeunes et futurs médecins français. Presque un quart d'entre eux sont atteints de troubles mentaux qui pourraient les pousser au suicide, selon une enquête de santé mentale publiée le mardi 13 juin*. Au total, sur 21 768 répondants, figurent 4 255 étudiants en premier cycle, 8 7252 étudiants en deuxième cycle et 7 631 étudiants en troisième cycle et 1 157 CCA-AHU-AS. Les résultats de l'étude indiquent également que 66,2 % des répondants souffrent d'anxiété et 27,7 % de dépression.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.