États-Unis

665 millions de dollars pour indemniser les Amérindiens percutés par les opiacés

Par
Publié le 03/02/2022

Crédit photo : GARO/PHANIE

665 millions de dollars, c'est le montant accordé par quatre grands groupes pharmaceutiques à 574 tribus amérindiennes qui ont souffert de la crise des opiacés, après plusieurs accords mettant fin aux poursuites engagées. Le bilan est accablant : en 2015 ces populations ont eu le plus haut taux de décès par overdose par habitant et ont connu la plus forte augmentation du nombre de décès par cette cause par rapport aux autres Américains. En septembre, un premier accord avait été signé entre les distributeurs McKesson, AmerisourceBergen, Cardinal Health et la tribu Cherokee pour 75 millions de dollars. Ce sont 440 millions supplémentaires qui seront alloués par ces laboratoires aux autres tribus sur sept ans. Enfin, Johnson & Johnson s'est engagé à payer 150 millions de dollars sur deux ans à l'ensemble des tribus. Durant l'été 2021, ces quatre laboratoires ont déjà signé un accord 26 milliards de dollars afin de régler des milliers de litiges avec un grand nombre de collectivités. Les dépenses pour soigner les gens ont imposé de lourdes charges financières aux tribus. Ces indemnisations serviront à étendre les traitements de santé mentale. Des poursuites engagés contre d'autres laboratoires (Teva/Allergan, Endo) par les tribus sont en cours.


Source : decision-sante.com