Brève

Confinement jusqu'au 11 mai, l'acte III du quinquennat

Par
Publié le 13/04/2020
Covid-19

Covid-19
Crédit photo : arnaud janin

En fixant pour la première fois un terme au confinement, le président de la République entrouvre la porte à une sortie de crise. Le dispositif sera allégé uniquement pour les patients en fin de vie, avec la possibilité ouverte à la famille proche de visites. La reconnaissance d'une France unie et solidaire dépassant ses déchirures et se hissant à la hauteur de l'événement, était au cœur de son intervention. Sur le fond, Emmanuel Macron s'inscrit bien dans un moment de "refondation", reprenant la formule "les jours heureux" empruntée au Conseil national de la résistance. Si à ce stade aucun montant n'a été révélé, les salaires des soignants devraient être à l'avenir évidemment revalorisés, eux qui répondent à cette définition de l'article 1 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen : "Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune." En reconnaissant les erreurs commises durant les premiers temps de la pandémie, en appelant à une indépendance sanitaire, Emmanuel Macron signe l'acte III de son quinquennat en exhortant les Français, y compris lui-même, à se réinventer.


Source : decision-sante.com