Brève

Des députés PS réclament la nationalisation de certaines entreprises « nécessaires à l'indépendance sanitaire de la Nation »

Par
Publié le 15/04/2020
Alors que le président Macron a appelé dans son discours du 13 avril au soir à « rebâtir l'indépendance agricole, sanitaire, industrielle, et technologique française », de plus en plus de voix politiques réclament la nationalisation de sociétés. Exemple avec les députés socialistes.
Covid-19

Covid-19

Dans le sillage de Jean-Luc Mélenchon (LFI) ou Marine Le Pen (RN), des députés socialistes demandent la nationalisation des sociétés "particulièrement nécessaires à l'indépendance sanitaire de la Nation", comme Luxfer (bouteilles à oxygène) et Famar (chloroquine), via une proposition de loi déposée mardi 14 avril. Ils invoquent les pénuries de respirateurs, d'équipements de protection et de médicaments. Selon eux, c'est le résultat d'une absence de "vision stratégique sur l'indépendance sanitaire de la France". Ce qui a provoqué des délocalisations et des sous-traitances dans d'autres pays. Luxfer, avant sa fermeture en 2019, était la seule en Europe à fabriquer des bouteilles à oxygène médical. Famar, fabricant français de chloroquine, est en redressement judiciaire. Dans leur proposition de nationalisation, dont la première signataire est Christine Pirès Beaune (Puy-de-Dôme), les parlementaires disent s'être inspirés "du dispositif propre aux entreprises industrielles de la loi de nationalisation de 1982".

 


Source : decision-sante.com