Livraison de vaccins anti-Covid

Fin du contentieux entre AstraZeneca et l'Union européenne

Par
Publié le 09/09/2021

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Le clap de fin pour le litige entre l'UE et le laboratoire AstraZeneca est intervenu le vendredi 3 septembre. En pleine course contre la montre pour vacciner le maximum de personnes, l'Union européenne reprochait au laboratoire britannique de ne lui avoir livré au premier trimestre 2021 que 30 millions de doses au lieu des 120 millions promises. Elle réclamait que le complément de 90 millions lui soit versé au 30 juin, sous peine de lourdes astreintes. L'affaire avait été portée devant un juge des référés (en urgence) du tribunal de Bruxelles. Une première décision avait été rendue en juin demandant au laboratoire de livrer à l'UE moins de doses que demandé. Un procès sur le fond devait avoir lieu en septembre. Résultats de l'accord, les 300 millions de doses qui devaient être livrées à la fin du troisième trimestre 2021 le seront bien à l'Europe d'ici à la fin du premier trimestre 2022. Au final, le laboratoire a livré 100 millions de doses au 30 juin, en fournira encore 60 millions pour le 30 septembre et enfin 75 millions pour le 31 décembre. Le solde définitif de 65 millions devra être délivré pour le 31 mars au plus tard. Stella Kyriakides, commissaire européenne à la santé, s'est félicité de cet accord qui permettra à l'Union européenne de livrer le reste du monde en vaccins via le mécanisme Covax. Ce dernier devrait permettre à 20 % de la population issue de 200 pays de recevoir des doses. La conclusion de cet accord devrait permettre aussi de réduire les écarts de couverture vaccinale constatés au sein de l'Union européenne, notamment dans les pays de l'Est. La barre des 70 % d'adultes complètement vaccinés en Europe a été franchie.


Source : decision-sante.com