Brève

Hospitalisation, les enfants sont-ils des adultes comme les autres ?

Par
Publié le 05/09/2019
enfant

enfant
Crédit photo : BURGER/PHANIE

71 % des répondants hospitalisent des mineurs en secteur adulte. C'est l'un des résultats de l'enquête menée par la FHF auprès des établissements hospitaliers, en collaboration avec le Défenseur des droits, l'Union nationale des associations familiales (Unaf) et l'association Sparadrap qui intervient auprès des enfants hospitalisés. Autre chiffre qui pourtant a été amélioré depuis 2003, 70 % des répondants souhaitent donner la garantie aux parents de pouvoir rester dormir auprès de leur enfant hospitalisé (versus un parent sur 4 en 2003). Donnée plus inquiétante, seuls 12 % des sondés déclarent autoriser la présence des parents auprès de leur enfant en salle de réveil. Et 17 % d'entre eux autorisent la présence des parents jusqu'à l'endormissement de leur enfant en salle opératoire. Même si des améliorations ont été constatées par le Défenseur des droits, des efforts sont encore à réaliser dans le consentement de l'enfant aux soins : 34 % des répondants des CHU et des CH ont déjà été confrontés à une situation de non-consentement d'un enfant aux soins. Ce chiffre descend à 8 % dans les CHS. Et seuls 36 % des répondants ont mis en place des modalités particulières pour recueillir la parole des enfants. Toutefois, des progrès ont été accomplis sur certains points : 83 % des répondants ont reçu une formation spécifique à la douleur de l'enfant. Même si les auteurs du rapport dénoncent justement le manque de formation du personnel qui prend en charge les enfants à l'hôpital lorsque ceux-ci ne sont pas accueillis en pédiatrie. Le rapport liste un certain nombre de préconisations de la FHF pour améliorer cette prise en charge.


Source : decision-sante.com